© 2013 CharlyM

Le clan des (gastronomes) siciliens…

 

Vouloir réduire la cuisine italienne à la célébrissime mais seule pizza est une épaisse caricature. C’est un peu comme vouloir réduire la musique au tonitruant jingle de la SNCF, la photographie au portrait photomaton ou le Hip-Hop à la crise d’épilepsie. Cela procède pour le moins de la paresse intellectuelle, de l’ignorance , voire d’une véritable et profonde tristesse existentielle.

En effet, tout gourmet qui se respecte un tantinet cultive une dévotion toute particulière pour cette singulière cuisine italienne, assurément l’une des plus savoureuses et des plus bouleversantes du monde. Or, il se trouve qu’hormis les donc incontournables pizzeria, nous étions plutôt dépourvus en la matière sur le centre ville clermontois.

Mais, grazzie mille, il y a Il Visconti, une pure petite merveille culinaire au 9 rue Terrail.

C’est un talentueux jeune homme, Hugues Maisonneuve, originaire du Cantal, qui préside à la destinée du lieu. Il reconnaît avoir été totalement séduit par l’endroit qui accueillait naguère un bar de nuit. Il avoue aussi n’avoir voulu laisser à personne le soin de l’aménagement et de la déco intérieure tant il savait exactement ce qu’il voulait faire de ce bel espace. Bref, en 3 mois et avec l’aide d’un ami, il façonne un restaurant dédié aux plaisirs de la table, de la convivialité et à la célébration simple et gourmande des plaisirs de la vie.

L’intérieur est donc cossu, chaleureux à souhait avec ses accueillantes banquettes en velours rouge.

Au milieu d’une scénographie célébrant le grandissime réalisateur qui a inspiré le nom du restaurant, on y trouve aussi à côté des tables savamment agencées, un petit comptoir en salle, idéal pour un apéro chianti-charcuterie et un mange-debout pour personne seule ou simplement pressée, mais surtout, au Visconti trône une très séduisante cuisine à vuel’art de Patrice, le maître incontesté des fourneaux, peut s’exprimer en toute liberté sous les yeux fascinés et admiratifs de la clientèle. Il faut dire que ce grand cuisinier n’est pas à proprement parler « un perdreau de l’année » pour ce qui est de la maîtrise de la gastronomie transalpine. Son savoir faire hors norme a d’ailleurs été ré compensé d’une étoile Michelin alors qu’il oeuvrait au restaurant Cosi Fan Tutte de Toulouse.

De fait, Patrice (qu’on a vraiment trop envie d’appeler Leonardo, Umberto ou Lino) travaille toujours à partir des secrets et du savoir faire des incomparables classiques de la cuisine

italienne  puis, il invente, il s’amuse, il improvise. En un mot, il cuisine, quoi.

La cuisine d’Il Visconti ne dispose même pas de congélateur !

Les produits sont sélectionnés avec une grande exigence pour leurs qualités gustatives et proviennent exclusivement d’Italie à commencer par les incomparables et emblématiques mozzarelle.

Preuve supplémentaire de la qualité de cette cuisine, s’il en était besoin, la carte s’établit en fonction des saisons et donc des productions italiennes.

La carte, justement, parlons-en. On y retrouve, évidemment et pour notre plus grand plaisir, les divines charcuteries et autres antipasti comme par exemple le bufala, insalata di fichi, prosciutto (mozzarelle accompagnée de jambon de Parme et salade de figues fraiches, le carpaccio di polpo (carpaccio de poulpe, tomate et citron confit, il vitello tonnato (noix de veau coute en court bouillon servie froide, sauce au thon, fleur de câpres).

Côté plats de résistance, d’adorables classiques revisités ou d’affolantes créations Maison avec les ravioli di zucca (ravioli au potiron et beurre de sauge), les linguine alle vongole (linguine aux palourdes, tomates cerises, oeufs de mulets séchés), les spaghetti al pomodoro (spaghetti Martelli à la tomate, basilic et burrata), les fregola sarda con funghi e cozze (fregola aux morilles et aux moules), coniglio brasato alle taggiascha (épaules de la pin fondantes, jus aux olives, taggiascha), filetto di orata spadellato e carciofi (filet de dorade poelé, artichauts violets, émulsion de jus de coquillages).

Les desserts quant à eux sont évidemment à tomber par terre avec le célébrissime tiramisù, l’incomparable panna-cotta au coulis de framboise et basilic et autre fondante al chocolato (cœur fondant de chocolat, crème anglaise à la menthe).

Admettez que ce programme a de quoi exciter les papilles et pas seulement celles de Rocco et ses frères.

D’autant que les tarifs sont plus qu’attractifs avec un plat du jour le midi à 11,50 euros.

Il Visconti, c’est juste l’Italie qui s’invite en plein centre ville clermontois.

Et les Epicuriens qui se respectent ne devraient dès lors pas bouder leur plaisir en dégustant  ces mets de choix à l’intérieur ou dans l’inattendu patio, petit paradis doté d’un bar, de tables et d’une atmosphère sensuelle et méditerranéenne qui invite au farniente ou aux belles soirées entre amis.

Il Visconti, c’est définitivement l’un des meilleurs ambassadeurs de la bellissima et deliciosa gastronomie latine sur la région. Et que la sempiternelle pizza n’en prenne pas ombrage, mais Hugues et Patrice cultivent la conviction que la cuisine est un art, de ceux qui découvrent et révèlent la beauté que le préjugé et la caricature tentent insolemment

 

 

Ristorante IL VISCONTI

Ristorante IL VISCONTI


9 rue du Terrail (à coté du FRAC Auvergne)
63000 Clermont Ferrand

Horaires d’ouverture :
Service Midi et Soir du Mardi au samedi
Téléphone : 04 73 74 35 26

Facebook Il Visconti

Dernières actualités de ce magasin :

Les commentaires sont indisponibles.