© 2013 CharlyM

Evadez-vous par l’intérieur…

Marion, charmante et pétillante trentenaire, n’affectionne rien de plus que la douceur.

N’allez surtout pas pour autant en déduire qu’elle manquerait un tant soit peu d’une quelconque détermination, loin s’en faut.

En effet, il eût été confortable pour elle de continuer une carrière toute tracée dans le secteur de la banque, entamée voilà plus de sept ans, mais c’est d’une toute autre aventure professionnelle dont elle rêvait. «J’avais besoin d’une perspective qui me ressemble, au plus près de ce qui me touche et me passionne réellement», avoue-t-elle dans un lumineux sourire.

Et manifestement, ce qui la touche et la passionne, c’est l’univers de la déco, les intérieurs et tous les accessoires indispensables à une certaine idée de l’art du bien vivre. Marion a donc sauté le pas et ouvre sa boutique ce 14 septembre 2013. Son nom ? En liberty. On comprendra immédiatement le clin d’oeil à son émancipation professionnelle mais c’est aussi et surtout un nom qu’elle a choisi en référence à ce très beau et si britannique tissu arborant des compositions fleuries. Il faut dire qu’il n’y a pas que le tissu en provenance d’Outre-Manche qui la séduit. Car depuis toute jeune fille, elle cultive une véritable passion pour cette atypique culture anglaise. «Je suis très sensible au respect qui prédomine là bas dans les relations entre les personnes, à l’humour absurde et raffiné, à l’esthétique souvent décalée, à la beauté des jardins, j’apprécie même l’incontournable tea-time et son inamovible cérémonial».

Cette «british-touch», on la retrouve dans la scénographie très aboutie de «En liberty» qu’elle a intégralement pensée et conçue comme un savant mélange de raffinement et de forcément… douceur. Les meubles présents, elle les a choisis en chinant de-ci de-là, les a retapés et repeints pour imprimer dans cet espace une atmosphère élégante qui suscite la curiosité. Pour tout dire, l’ensemble laisse dégager une impression de merveilleux, au sens le plus Lewis Carollien du terme, comme la découverte impromptue et jubilatoire d’un grenier fantasmé d’une grand-mère qui aurait entreposé de vieilles malles pleines de surprises, d’histoires et d’émotions.

On comprend mieux que Marion ait délibérément choisi d’installer En liberty en plein coeur du Centre Ville historique de Clermont-Ferrand, là où, au détour d’une rue chargée d’histoire, on se fait embarquer avec bonheur l’imaginaire par la découverte d’une splendeur architecturale ou l’originalité d’un détail urbain cocasse.

Vous l’aurez compris, chez En liberty, ne vous attendez surtout pas à trouver des articles à la facture approximative ou grossière, de ceux, vous savez, que les soldeurs permanents écoulent par palettes et sans états d’âme à grand renfort de criards panneaux flashy et d’hystériques décibels suraigües. Non, Marion souhaite avant tout partager son goût pour les belles choses qui peuvent s’adresser à la sensibilité de chacun. De fait, les marques avec lesquelles elle travaille et qu’elle sélectionne minutieusement n’apparaissent pas dans l’appartement témoin impersonnel de Monsieur Tout le Monde. Quelques exemples comme ça, juste pour le plaisir :

  • Barnabé aime le café : sélection de boites à musique-doudou en forme de Matriochka, et de guitare (sur les airs des Beatles, Piaf…) dont le modèle devenu célèbre car choisi par les parents du tout jeune prince Georges ainsi qu’une séduisante ligne de pochettes, porte-cartes, porte-chéquiers en cuir.
  • La fée Sandrine : déclinaison d’accessoires habillés de tissu liberty, porte-monnaie, trousses de toilette, sacoches, pochettes…
  • Lisbeth Dahl : marque danoise qui présente de très subtiles lignes de vaisselle autour de l’univers du thé, mais aussi d’étonnantes poignées de porte, d’adorables boites à dents, d’élégants miroirs et même l’emblématique parapluie à la Mary Poppins.
  • Petra Boase : Excellente référence des cartes d’invitation originales pour les anniversaires et autres fêtes à célébrer.
  • Anne-Claire Petit : Surprenants doudous usuels ou insolites façonnés au crochet.
  • Green Gate : Une marque établie à Coppenhague et qui doit sa réputation à la qualité de ses tissus pour ameublement dont les motifs forcément sont… fleuris, ainsi que son admirable vaisselle.
  • Little Cloud : Remarquable ligne de bijoux de caractère créée par une talentueuse artiste basée en Angleterre.
  • Madame Stoltz : Petit mobilier et accessoires maison exclusivement en matières nobles, bois et tissu la plupart du temps.
  • Esthex : une marque qui s’est spécialisée dans la douceur justement avec notamment ses doudous en feutre, en éponge ou en coton mais aussi avec ses délicieuses petites poupées.

Evidemment, chaque modèle proposé n’est présent qu’en peu d’exemplaires, histoire de ne pas s’installer dans cette habitude routinière qui se révèle si souvent mortifère pour le désir.

Bref, pour peu que l’on soit sensible au beau, on ne peut que se réjouir du choix de Marion d’avoir déserté la banque pour créer cette petite merveille de boutique à nulle autre pareille sur Clermont-Ferrand, partenaire idéale de l’embellissement de notre home-sweet-home. Il y a du bon manifestement, lorsqu’on souhaite s’épanouir à s’intéresser moins au prix des choses qu’à leur valeur, encore faut-il en avoir la force de caractère. Finalement le savant et psychologue Alphonse Gratry avait bien raison lorsqu’il affirmait dès le début du Siècle dernier que : « La douceur, c’est la plénitude de la force».

CharlyM

En Liberty

En Liberty


10 rue massillon
63000 clermont Ferrand

Horaires d’ouverture :
Mardi au samedi de 10h30/13 h – 14h/19 h
Téléphone : 04 73 75 95 44 

site internet : http://www.enliberty.com

Dernières actualités de ce magasin :

Les commentaires sont indisponibles.